Tout couple qui a eu un ou plusieurs enfants, est familiarisé avec la joie qui vient avec la naissance de ces bébés.

La peur, l’excitation et le bonheur sont tous expérimentés dans le même temps. Mais pour de nombreux parents, la peur prend le relais : quand Ils découvrent le handicap de leur enfant, que ce soit physique ou mentale. Ils se demandent si la vie de leur enfant sera «normal» – s’il survit à la naissance. Katie Butts et son mari ont vécu l’expérience de cette peur non pour une fois, mais deux fois !! Ils ont été choqués de découvrir que leur premier enfant, Will, souffrait d’un syndrome rare qui provoque la malformation des mains et des pieds dans l’utérus. Mais rien ne pouvait préparer la famille Butts pour ce qui arrivera. Au cours de sa deuxième grossesse, Katie attendait une fille. Puis, elle a découvert que sa petite serait atteinte d’un autre handicap différent qui limiterait son amplitude de mouvement.14

Cette fois, cependant, les médecins ne savaient même pas si cette petite Ellie pourra quitter l’utérus de sa mère. Avec un peu de persévérance et d’espoir, non seulement la petite fille à survit, elle a prospéré ! Elle et son frère sont aussi heureux, et n’ont pas laissé leur handicap présenter un obstacle dans leur vie. En fait, ils ont même dépassé les attentes de leurs conditions

16 17

Vous en pensez quoi?

PARTAGER