Des techniques de survie qui peuvent vous sauver la vie

La vérité est que le progrès technologique et l’évolution du mode de vie nous ont rendus totalement dépendants des gadgets du quotidien, à tel point que nous aurions du mal à survivre en milieu naturel. Il existe du coup des astuces à garder en tête pour ces cas extrêmes.

1. Le feu de joie

Des techniques de survie qui peuvent vous sauver la vie

La première chose à faire si vous vous retrouvez en pleine nature c’est d’allumer un feu. Il arrive d’ailleurs assez souvent que les gens perdent beaucoup de temps là-dessus. Mais ce qu’il faut d’abord retenir en premier, c’est qu’un feu se compose de 3 parties :
Le petit bois : constitué de brindilles fines et sèches mais aussi épaisses qu’une mine de crayon avec une longueur comparable à celle d’une main. Vous avez besoin d’autant de bois que vous pourrez en tenir avec les doigts des deux  mains réunies.
Le bois d’allumage : composé de brindilles avec l’épaisseur de vos doigts mais aussi longues qu’un avant-bras. Vous aurez besoin de la quantité que vous serez capable de saisir avec les deux bras.
Le bois de chauffage : Il s’agit d’un bois destiné à brûler longtemps. Vous aurez besoin de 3 branches qui doivent être aussi épaisses que votre poignet voire plus. Brisez-les ensuite en morceaux ayant la longueur de vos bras.
Vous devrez tout d’abord disposer le petit bois en forme de tente avant d’y mettre le feu. Placez ensuite le bois d’allumage par-dessus de la même manière avant d’en faire de même pour le bois de chauffage. Un feu pareil est capable de brûler longtemps et de donner suffisamment de feu pour préparer la nourriture.

2. Faire un outil de fabrication

Des techniques de survie qui peuvent vous sauver la vie

En cas d’absence d’outils vous permettant de construire un abri, sachez que vous pouvez en faire vous-même. Pour concocter un marteau, prenez une branche fraîche issue d’un arbre de taille moyenne. Divisiez-en l’extrémité en deux parties puis placez une pierre plate dans le creux. Servez-vous d’une corde ou d’une brindille pour fixer la pierre.
Vous pouvez accessoirement affûter l’autre extrémité de l’outil pour couper des branches ou même vous défendre.

3. La lance-harpon

Des techniques de survie qui peuvent vous sauver la vie

Dans certains endroits, le poisson est la meilleure source de nourriture qui se présente à vous. Vous aurez donc besoin d’une lance faisant également office de harpon.
Trouvez une tige quelque peu humide mais suffisamment longue et solide. Coupez-en l’extrémité en 4 parties. Aiguisez les pointes à l’aide d’un couteau ou sinon d’une pierre avant de fixer le tout en vous servant d’une tige ou d’une corde. Vous êtes désormais capable d’attraper des poissons dans des zones où l’eau est peu profonde.

4. Nettoyer correctement un poisson

Des techniques de survie qui peuvent vous sauver la vie

Une fois que vous aurez attrapé un poisson, il est primordial de le vider et d’en enlever les écailles.
Il faut tout d’abord laver le poisson et le séparer de ses nageoires. Ensuite, introduisez la pointe du couteau dans son anus puis faites une incision au niveau de la tête. Faites attention à ne pas trop approfondir le couteau sous peine d’abîmer l’intérieur du poisson.
Après avoir coupé la mâchoire inférieure, divisez la partie osseuse ente les nageoires frontales. En tenant la mâchoire du poisson, saisissez ses nageoires frontales puis tirez le tout vers l’arrière. Il ne vous reste désormais plus qu’à enlever les viscères ainsi que la queue.

5. Les différentes empreintes d’animaux

Des techniques de survie qui peuvent vous sauver la vie

Dans une situation de survie, il peut être très utile de savoir reconnaître les empreintes d’animaux sauvages que ce soit pour la chasse ou pour être en mesure de se défendre contre les prédateurs. Il est ainsi possible de distinguer leurs traces sur de l’herbe broyée ou sur un sol humide.

6. Le feu Dakota

Des techniques de survie qui peuvent vous sauver la vie

Le feu de camp Dakota est un feu caché sous terre et qui a servi pendant plusieurs siècles. Il a pour avantages de nécessiter peu de bois de chauffage et d’être à l’abri des intempéries tout en produisant beaucoup de chaleur.
Tout ce qu’il vous faut c’est de creuser une fosse de 10 à 12 cm de profondeur et d’y établir le bois de chauffage. Creusez ensuite une deuxième fosse un petit peu plus loin afin que le feu soit alimenté en oxygène. N’oubliez cependant pas que ceci doit être fait à proximité d’un arbre si vous souhaitez que le feu fasse de la fumée. Recouvrir les braises encore chaudes suffira à éteindre le feu.

7. L’abri pour la nuit

Des techniques de survie qui peuvent vous sauver la vie

Commencez par composer une base pour votre abri à l’aide d’une grosse branche d’arbre et de deux petites autres en forme de Y. Couvrez le sol d’une couche d’herbe, de brindilles ou de feuilles sèches.
Placez ensuite des bâtons suffisamment solides sur les extrémités de l’abri après y avoir mis quelques couches de petits branchages. Il ne vous reste plus qu’à y ajouter une couche de feuilles et d’écraser le tout avec une nouvelle couche de branches. Fermez l’entrée une fois que vous y serez.

Des techniques de survie qui peuvent vous sauver la vie

Vous en pensez quoi?

PARTAGER