Regarder votre bébé s’étouffer sur la nourriture est un cauchemar pour chaque parent. Les sentiments combinés de confusion, de panique et de terreur ont souvent submergé de nombreux parents dans cette situation. En fait, le nombre de parents qui admettent qu’ils ne sauraient pas quoi faire dans ce genre de situation est effrayant.

L’Ambulance Saint-Jean est une organisation qui se consacre à informer les gens sur les premiers secours. Selon une vidéo qu’ils ont affichée, 40% des parents ont été témoins de l’étouffement de leur bébé à un moment donné, cependant 80% ne savaient pas quoi faire dans cette situation. Cela souligne la nécessité d’accroître la sensibilisation et l’information sur la façon de bien déloger les risques d’étouffement chez les bébés.

Comment empêcher votre bébé de s’étouffer

Disloquer un risque d’étouffement d’un bébé est très différent de la manœuvre d’Heimlich. C’est parce que leur corps est encore très délicat, et le faire dans le mauvais sens pourrait les laisser avec des blessures graves.

Voici une procédure étape par étape sur la façon d’empêcher un bébé de s’étouffer :

Évaluer la situation

Si votre bébé est étouffant mais vous pouvez l’entendre tousser avec une respiration sifflante, ne pas interférer. Cela signifie qu’il y a encore de l’air qui va à leurs poumons et qu’ils ne sont pas en danger immédiat. S’il semble que votre bébé n’arrêtera pas tousser, ou qu’il ne tousse plus. Dans ce cas, vous devriez appeler 9-1-1 immédiatement et commencer la procédure

Effectuer des coups en arrière

Utilisez votre pouce et vos doigts pour tenir sa mâchoire en place et abaissez votre avant-bras à la cuisse, de sorte que la tête de votre bébé est plus près de la terre que sa poitrine. 21

Effectuer des mouvements thoraciques

Placez les pointes de deux ou trois de vos doigts au centre de la poitrine du bébé. Appuyez droit vers le bas sur la poitrine de sorte qu’elle se déplace environ un pouce et demi. Puis laisser la poitrine revenir à sa position normale.22

Appeler une ambulance

 

 

Vous en pensez quoi?

PARTAGER