On déclenche le plan anti-microbes, et on apprend à stimuler ses défenses naturelles .

Bien manger participe de la forme mais stimule aussi les défenses immunitaires ! On met bien sûr le cap sur la vitamine C, anti-infectieuse et au cœur de la fabrication des globules blancs, gardiens de notre santé. Au menu donc, des agrumes à foison, mais aussi des kiwis, des fruits exotiques (surtout la goyave, la papaye, la mangue et le fruit de la passion), du persil, des choux et du cassis (qu’on peut choisir surgelé car il n’est pas de saison). Potiron et carotte sont, eux, surtout riches en provitamine A, laquelle stimule la fabrication d’anticorps et de globules blancs : on en fait des soupes tout l’hiver ! À ne pas négliger non plus dans notre alimentation quotidienne, le magnésium, qui lutte contre le stress et la fatigue (qui réduisent nos défenses) et stimule nos défenses : noix et amandes, cacao et eaux minérales riches en magnésium (plus de 50 mg/l). Et grand oublié, le zinc, qui participe à la synthèse de nos cellules de défense comme les globules blancs et les anticorps : on consomme des huîtres, mais également des abats, de la viande rouge, du pain complet et du jaune d’œuf. Et on enrichit ses jus ou tisanes avec un petit morceau de gingembre frais (émincé ou en jus), un stimulant de l’organisme.

Certaines huiles essentielles viennent renforcer l’immunité : elles stimulent la production de globules blancs ou d’anticorps, aident l’organisme à lutter contre les virus et bactéries, lui donnent un coup de fouet bénéfique et chassent la fatigue pour qu’il se défende au mieux. Formidable, le ravintsara, extrait du camphrier, est parfait pour le système ORL mais aussi digestif : on peut l’utiliser simplement en massage sur le sternum, le haut du dos, les poignets et les plis du coude. Également très efficace, l’arbre à thé (ou tea tree, qui n’a rien à voir avec le thé !), à utiliser par voie orale (1 goutte dans une demi-cuillère à café de miel de thym ou d’huile d’olive, jamais directement dans la bouche) ou en massage le long de la colonne vertébrale. Le bonus ? On prend chaque jour 1 ou 2 gouttes d’essence de citron (dans une demi-cuillère à café de miel ou d’huile d’olive), pendant plusieurs semaines consécutives ; c’est un excellent tonique et protecteur. Et quand tout le monde est malade autour de soi, ou qu’un refroidissement pointe son nez, on ajoute 1 goutte de thym à thymol avec le citron ! À la maison, on diffuse un mélange qui assainit l’air et stimule les défenses naturelles, et on lave soigneusement ses mains plusieurs fois par jour avec un savon liquide assainissant citron-tea tree, surtout si on soigne la maisonnée !

Sortir à la lumière, ce qui synchronise notre horloge interne (et évite, notamment, la dépression saisonnière, source de fatigue et de démotivation), et qui, surtout, favorise la fabrication de vitamine D, le meilleur antiviral naturel qui soit ! On estime en effet que c’est elle qui protège notamment de la grippe, mais quand il fait gris, les études estiment que 75 % des personnes en manquent. Pour faire le plein, on profite de la pause déjeuner, quand la lumière est la plus forte, pour sortir marcher. Et le week-end, on fait le plein de verdure !

Reines de l’hiver, l’échinacée pourpre et le lapacho (arbre sacré des guérisseurs incas) participent de la lutte contre les pathologies ORL. On peut les prendre en décoction préventive, selon la recette de Michel Pierre, herboriste et Caroline Gayet, phytothérapeute : 1 cuillère à café de racine d’échinacée et 1 cuillère à soupe d’écorce de lapacho dans 25 cl d’eau froide. Faire bouillir, 3 minutes, laisser infuser à couvert 10 minutes hors du feu, filtrer et boire chaque matin. En cas de « crève », on passe à trois tasses par jour (qu’on peut faire en une fois et conserver dans un thermos). On peut y ajouter des bourgeons d’églantier, fortement immunostimulants (5 gouttes sous la langue en dehors des repas). Particulièrement fragile sur le plan ORL ? En bonus, un extrait hydroalcoolique de fleur de sureau noir (20 gouttes chaque matin pendant tout l’hiver), ou sous forme de sirop (Sambucol, mis au point par une virologue). Et, au quotidien, on boit des tisanes de romarin, protecteur de l’immunité.

Besoin d’un coup de turbo ? On mise sur le shiitake, le reishi et le maïtaké, trois champignons asiatiques fortement immunostimulants, la spiruline reminéralisante tous les matins en cure intensive (Fleurance Nature, 4 à 6 comprimés/jour), de la propolis verte, véritable antibiotique naturel (gélules ou actidoses de propolis extra-forte, de peuplier bio Aristée, doses résistance-énergie avec acérola et miel de Famille Mary) et de la gelée royale (Royal C, gelée royale bio à la vitamine C, Famille Mary ; ampoules Royal Fruits avec gelée royale, grenade et goji d’Arkopharma), et du ginseng rouge coréen, acheté en boutique bio, en pot (1 pointe de couteau par jour dans un thé ou du miel) ou en ampoule (1 par jour loin d’un gros repas).

Renforcer son système immunitaire pour passer un hiver en pleine forme
Renforcer son système immunitaire pour passer un hiver en pleine forme
Renforcer son système immunitaire pour passer un hiver en pleine forme
Renforcer son système immunitaire pour passer un hiver en pleine forme
Renforcer son système immunitaire pour passer un hiver en pleine forme

Vous en pensez quoi?

PARTAGER