Pour retrouver un vrai confort intestinal, certains remèdes doux permettent de stimuler le transit sans crainte d’effet indésirable.

Quand les changements d’habitude ne suffisent pas, l’homéopathie, l’eau d’Hépar et les graines de psyllium permettent de stimuler le transit sans crainte d’effet indésirable.

Même quand ils sont d’origine naturelle, beaucoup de traitements contre la constipation finissent par irriter les intestins.
Mieux vaut donc éviter les plantes laxatives comme l’aloès, le séné, la rhubarbe ou la bourdaine. Seule spécialité de phytothérapie pouvant être utilisée quotidiennement sans risque, en complément de mesures hygiéno-diététiques : le psyllium, connu aussi sous le nom d’ispaghul.
Au contact de l’eau, les graines de cette plante forment dans l’estomac un gel qui augmente le volume du bol alimentaire et facilite ainsi son expulsion en cas de côlon un peu paresseux. Ce laxatif dit « de lest » est particulièrement intéressant quand on supporte mal les fibres alimentaires.

Le psyllium se trouve en pharmacie et en magasin de diététique, sous forme de graines ou en gélules (Gélules Mucivital Ispaghul d’Arkopharma ; Gélules Psyllium de Solgar ; Poudre de Psyllium bio d’Ethnoscience). Il est recommandé de le prendre le soir, en buvant beaucoup d’eau pour optimiser son action.

L’EAU D’HÉPAR®
À partir d’un litre par jour, la consommation d’Hépar® est un traitement efficace dès la deuxième semaine, probablement en raison de sa forte teneur en magnésium et en sulfates. Autre atout, c’est une bonne alliée contre la fatigue.
La boire très fraîche, aromatisée si besoin d’un peu de menthe, de citron ou de concombre. Autre précaution : la boire sous forme de cures, en alternance avec de l’eau de source ou du robinet.

La diversité des remèdes homéopathiques permet de trouver la réponse la mieux adaptée. Les spécialités proposées ici peuvent se combiner en fonction des symptômes et des besoins du moment. Elles peuvent être prises aussi longtemps que nécessaire, jusqu’à l’amélioration des symptômes. Seule précaution à respecter : les avaler à distance des repas (cinq minutes avant ou une heure après) et de l’absorption de substances aromatiques fortes (huiles essentielles, menthe, café, thé, camomille…).

Les remèdes doux de la Constipation
Les remèdes doux de la Constipation
Les remèdes doux de la Constipation
Les remèdes doux de la Constipation

Vous en pensez quoi?

PARTAGER