La myopie et l’hypermétropie se caractérisent par des troubles de la vue qui peuvent généralement être corrigés par le port de lunettes ou de lentilles. Ces défauts de la vue engendrent le plus souvent une fatigue oculaire ou encore des maux de tête.

Lorsqu’on est myope, notre vue est nette ,lorsqu’on s’approche d’un objet ,mais devient floue au fur et à mesure qu’on s’en éloigne. Si la correction n’est pas entamée, il pourrait y avoir une incidence sur la vue lors de la conduite de voiture ou pour reconnaitre certaines personnes de loin. La myopie survient à tout âge et c’est généralement lors de la puberté qu’elle se manifeste.

Lorsqu’on est hypermétrope, la vue de loin est parfaitement nette mais devient floue au fur et à mesure que l’on s’approche d’un objet. Ce défaut de la vue peut perturber les tâches quotidiennes. Cependant, il ne faut pas confondre hypermétropie et presbytie. Le premier trouble de la vue est  souvent congénital mais il est surtout découvert après que la vision de près, devienne défectueuse ; ainsi, l’hypermétrope voit mal de loin et de près. Tandis que le second concerne les personnes qui ne peuvent pas voir de près mais voient très bien de loin. En général, une personne se rend compte de son hypermétropie lorsqu’elle devient presbyte.

Selon des chercheurs de l’Institut de nanotechnologie et de matériaux avancés ,spécialisés en ophtalmologie, ont mis au point des gouttes oculaires, susceptibles de remplacer les lunettes en cas de myopie ou d’hypermétropie.
Cette découverte pour le moins révolutionnaire pourrait corriger la vue, réparer la cornée des myopes et des hypermétropes et bien d’autres défauts de la vue. Toutefois, les essais cliniques n’ont été à l’heure actuelle testés que sur des animaux.

Cette expérience s’est caractérisée par l’introduction d’une solution médicamenteuse, dans le conduit naturel de l’œil afin de le désinfecter et le traiter. Ce qui a entrainé une amélioration considérable de la vue.

Les « nanodrops » utilisent la nanotechnologie pour améliorer la vision et pourront de ce fait remplacer les lentilles multifocales. Ainsi, toute personne souffrant de myopie ou d’hypermétropie pourrait éventuellement voir des objets placés à distances différentes.

La nanotechnologie déjà testée sur l’homme
La méthode basée sur la nanotechnologie a déjà été développée par des chercheurs de l’Institut d’ophtalmologie UCL, à Londres. Ainsi, des gouttes oculaires pour lutter contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge, ont été testées sur des patients et ont donné des résultats satisfaisants.

En attendant, la mise au point des fameuses gouttes oculaires pour améliorer la vue, vous pouvez suivre quelques conseils afin de vous protéger d’une dégénérescence maculaire.

* Humidifiez vos yeux, soit en les clignant d’une façon exagérée pendant 30 secondes, soit en utilisant des larmes artificielles afin de protéger leur surface.

* Si vous travaillez quotidiennement avec un écran, faites une pause toutes les 30 minutes. Fixez un objet au loin, puis un autre à droite et à gauche sans tourner la tête.

* Consommez la myrtille ; elle contient des anthocyanidines et de la vitamine C qui permettent d’améliorer la vision en régénérant le pourpre rétinien (pigment protéique photosensible).

* Essayez le « Palming » qui consiste à mettre les paumes des deux mains, en forme de coque, sur vos yeux fermés pendant 2 à 3 minutes en ne laissant infiltrer aucune lumière.

* Consommez des légumes verts foncés comme les épinards, le chou vert ou encore les petits pois ainsi que d’autres légumes contenant la vitamine A ou C qu’on trouve dans les carottes et les agrumes.

Les myopes devraient prochainement ne plus porter de lunettes grâce à des gouttes oculaires
Les myopes devraient prochainement ne plus porter de lunettes grâce à des gouttes oculaires

 

Vous en pensez quoi?

PARTAGER