Si on se doutait que les médicaments avaient des actions différentes en fonction de notre âge, de notre ethnie et de notre genre, on ne pensait pas que c’était à ce point-là.

En effet, l’enquête de Science et vie révèle qu’un certains nombre de médicaments sont plus efficaces chez les hommes, voire ont des effets totalement différents selon le sexe du malade.

Plus inattendu encore : selon une étude allemande de 2008, les femmes auraient 50% de risques en plus de subir les effets secondaires des médicaments, tous traitements confondus !

Dans de nombreuses études sur les animaux, les femelles sont écartées d’office afin que leur cycle hormonal ne vienne pas biaiser les résultats. Et cela se poursuit avec les essais cliniques chez l’être humain, puisque les femmes sont régulièrement exclues à cause des risques de grossesse  ou parce qu’elles prennent une contraception ! Et comme seulement un tiers des études font le distingo entre les sexes dans l’interprétation des résultats, on assiste à un grand flou qui donne l’avantage à la population la plus représentée, c’est à dire les hommes.

On y apprend ainsi que l’aspirine prévient l’infarctus chez les hommes (-31% de risques) alors que chez les femmes, elle fait baisser le risque d’accident vasculaire cérébral ( – 17% « seulement »). Autre exemple : les vaccins contre la grippe, la fièvre jaune ou l’hépatite B. Selon l’enquête, ils seraient trop puissants pour la gente féminine qui n’aurait besoin que de la moitié des doses injectées pour être correctement protégée. Le surplus entraînerait d’ailleurs une multiplication des effets secondaires.

Enfin, certains somnifères (zolpidem par exemple) serait moins vite métabolisés et éliminés de l’organisme chez les femmes. Les risques de somnolence 8h après la prise seraient donc accrus.

Les médicaments sont plus efficaces chez les hommes que chez les femmes.
Les médicaments sont plus efficaces chez les hommes que chez les femmes.
Les médicaments sont plus efficaces chez les hommes que chez les femmes.
Les médicaments sont plus efficaces chez les hommes que chez les femmes.

Vous en pensez quoi?

PARTAGER