L’étude a été menée sur 36 personnes qui ont consommé environ 360 calories divisés en trois groupes : le premier avait la farine d’avoine pour le petit déjeuner, le second a mangé les flocons de maïs, et le troisième groupe a sauté le petit déjeuner et ne buvait que de l’eau. Au cours des trois prochaines heures, les sujets ont noté leur satiété, et les niveaux de sucre et d’insuline dans le sang sont surveillés. Ensuite, ils ont déjeuné.
Les deux autres groupes avaient faim après seulement trois heures. La farine d’avoine reste dans l’estomac plus longtemps que les flocons de maïs, et ceci est la raison pour laquelle le deuxième groupe avait faim. Les flocons de maïs provoquent une hausse soudaine dans les niveaux de glucose dans le sang, puist tombent tout à coup plus tard.
Il existe de nombreuses études qui confirment l’utilité de l’avoine pour perdre du poids.
Pourquoi l’avoine ? L’avoine, ainsi que sa pulpe et les flocons sont une nourriture savoureuse et saine. Ils peuvent être consommés seules pour le petit déjeuner ou comme un plat d’accompagnement, supplément ragoût, salade ou transformées en versions douces. L’avoine peut même être une base pour les cookies sains.
Vous vous sentirez plein pendant une longue période Les fibres dans l’avoine augmentent le volume de la quantité consommée de flocons dans notre système digestif. Ils stimulent également la digestion, ce qui rend la farine d’avoine un aliment parfait pour les gens qui essaient de perdre du poids.
Réduit le taux de cholestérol : la farine d’avoine peut abaisser les niveaux de cholestérol mauvais (LDL) dans le corps grâce à sa teneur en fibres et la capacité de lier la graisse. Cela rend l’avoine un aliment idéal pour la prévention des maladies cardio-vasculaires et réduit ainsi le risque de crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux.
Abaisse la pression artérielle : sont l’un des meilleurs aliments pour abaisser la pression artérielle. L’ingrédient actif de l’avoine, lignanes, est une fibre végétale qui peut faire baisser la tension artérielle de 30%.
L’avoine réduit le risque de cancer Selon une étude récente publiée dans le « British Medical Journal », l’avoine peut réduire le risque de cancer du côlon, ainsi que la prostate, du sein et le cancer de l’ovaire.

Vous en pensez quoi?

PARTAGER