Un jeune papa meurt après un mal de dents

Un mal de dent peut être douloureux, désagréable et handicapant. Néanmoins, peu de personnes sont conscientes des dangers que peut provoquer cette douleur. Pourtant, une infection dentaire peut devenir mortelle, et ce qui semblait être une banale sensibilité au chaud et au froid, une rougeur ou un gonflement, peut rapidement se transformer en une maladie grave, capable de vous coûter la vie. Ce fut malheureusement le sort de ce jeune papa.Découvrez son destin tragique relayé par nos confères de FoxNews

Doctissimo rapporte qu’une étude a révélé que 59% des français ne font pas le lien entre santé bucco-dentaire et santé globale. En effet, 32% d’entre eux sont conscients d’avoir une mauvaise santé dentaire. Bien que 85% pensent qu’ils sont en bonne santé générale.
Aussi, selon l’OMS, 15 à 20% des adultes d’âge moyen dans le monde souffrent de parodontopathies sévères pouvant causer une perte de dents et dans l’ensemble, 30% des personnes âgées de 65 à 74 ans n’ont pas de dents naturelles. Pourtant, l’organisation estime que la santé bucco-dentaire est essentielle pour l’état général et la qualité de la vie.

Un mal de dent mortel
Vadim Anatoliyevich Kondratyuk avait à peine 26 ans et était l’heureux papa de deux petites filles. Chauffeur routier de profession, il vivait à Sacramento et prenait la route pour New York lorsqu’il a commencé à avoir sévèrement mal à la bouche.

Un jeune papa meurt après un mal de dents

Sa famille a déclaré à CBS News que le jeune homme s’est donc arrêté à Oklahoma pour consulter un dentiste qui a pu examiner son infection, la nettoyer et lui prescrire des antibiotiques.
Néanmoins, à son arrivée à New York, la douleur a repris et l’inflammation au niveau de sa bouche a empiré. Son frère, qui l’accompagnait, a par conséquent décidé qu’il serait plus prudent de le ramener à la maison.

Un jeune papa meurt après un mal de dents

Son état s’étant aggravé en route, les deux jeunes hommes se sont donc arrêtés dans un hôpital de l’Utah. Quatre jours plus tard, Natalya, sa femme, a reçu un appel téléphonique d’un médecin, lui annonçant l’ultime tragédie. Ce dernier a expliqué à la famille que l’infection dentaire avait progressé et s’était propagée dans tout son corps. Les poumons du jeune papa étaient remplis de liquide, ce qui l’empêchait de respirer par lui-même. Les antibiotiques n’étaient malheureusement pas assez puissants pour combattre l’infection, et son cœur a fini par lâcher.

Un jeune papa meurt après un mal de dents

Endeuillée, Natalya a déclaré au journal local Sacramento Bee : «   Nous avons prié pour lui ce jour-là, toute la nuit, en espérant qu’il survivrait. Mais c’était la volonté de Dieu. Nous avons discuté avec les médecins qui nous ont expliqué comment tout cela a pu se passer (…) La guérison était simplement impossible. Son état ne faisait qu’empirer. »

Pour recueillir des fonds afin de couvrir les frais des funérailles et de subsistance de sa petite famille, ces derniers ont créé une page Gofundme. Les mots que les siens ont utilisés pour le décrire étaient d’ailleurs particulièrement touchants : «  Vadim était une personne très humble et calme. Un père, un mari, un frère, un fils et un ami merveilleux. Il faisait toujours passer les autres avant lui (…) Il entretenait des relations privilégiées avec ses deux filles et adorait passer du temps avec sa famille. »

Un jeune papa meurt après un mal de dents

Les dangers d’une infection dentaire non traitée
Une infection bactérienne qui se développe dans la bouche peut provoquer un abcès dentaire. Autrement dit, une poche de pus qui se développe et peut s’avérer très dangereuse si non traitée.

Les symptômes d’un abcès dentaire incluent notamment :
* des maux de dents sévères, persistants et lancinants pouvant se propager à la mâchoire, au cou et aux oreilles
* Une sensibilité au chaud et au froid
* Une sensibilité des dents lorsque vous mâchez ou mordez dans quelque chose
* Une fièvre inexpliquée
* Un gonflement au niveau de la joue ou du visage
* Une inflammation sous la mâchoire ou au niveau du cou
* Une ruée soudaine de liquide salé et nauséabond dans la bouche
* Une difficulté à avaler ou à respirer

Il est important de savoir qu’un abcès dentaire ne partira pas sans traitement

Même si l’abcès se rompt et que la douleur diminue considérablement, cela ne signifie pas que vous n’avez plus besoin de traitement dentaire. Si l’abcès ne se vide pas, l’infection peut alors s’étendre vers votre mâchoire et d’autres régions de votre tête ou votre cou. Vous risquez même de développer une septicémie, une infection potentiellement mortelle qui se propage dans tout votre corps. Aussi, si votre système immunitaire est affaibli et que vous ne traitez pas votre abcès dentaire, le risque qu’il se propage dans votre corps augmente d’avantage.

Vous en pensez quoi?

PARTAGER