Selon une récente étude, une alimentation riche en fruits en légumes pourrait retarder le déclin pulmonaire, en particulier chez les anciens fumeurs.

Le proverbe dit « Une pomme par jour éloigne le médecin », mais elle éloigne surtout le pneumologue pour les fumeurs.

Une alimentation riche en fruits et légumes, en particulier des pommes et des tomates, améliorerait l’état des poumons des anciens fumeurs. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l’université de John Hopkins aux Etats-Unis, ont analysé les données médicales de 650 adultes en 2002. Des tests dévaluation de leur fonction pulmonaire ont été effectués dix ans plus tard. Les scientifiques ont remarqué que ceux qui mangeaient en moyenne plus de deux tomates ou plus de trois portions de fruits frais par jours, notamment des pommes, avaient des poumons qui vieillissaient moins vite.
Un constat encore plus frappant parmi les anciens fumeurs puisque « cette étude montre que l’alimentation peut aider à réparer les dommages pulmonaires chez les personnes qui ont arrêté de fumer. Elle suggère également qu’une alimentation riche en fruits peut ralentir le processus de vieillissement naturel du poumon, et ce même si vous n’avez jamais fumé », ces résultats montrent le besoin de recommandations alimentaires officielles, en particulier pour les personnes à risques concernant les maladies respiratoires telles que la BPCO. ».On tiens à vous rappeler que ces effets bénéfiques ont été observés en consommant seulement des fruits et des légumes frais.

Les fumeurs devraient manger plus de pommes
Les fumeurs devraient manger plus de pommes
Les fumeurs devraient manger plus de pommes

Vous en pensez quoi?

PARTAGER