Cette maman écrit un texte sur son mari qui dort au lieu de l’aider à s’occuper du bébé

C’est bien connu, les premiers mois d’un bébé raccourcissent les nuits de ses parents de manière considérable. En effet, une bonne organisation au quotidien est cruciale afin de répartir la charge de travail entre ces derniers, surtout lorsqu’il n’y en a qu’un seul qui se réveille la nuit. Pour faire changer les choses, une maman fatiguée d’être la seule à se lever pour allaiter son fils, décide d’écrire un texte à son mari qui dort au lieu de l’aider à s’occuper du bébé.

Souvent, ce sont les mamans qui endossent la cape de super-guerrières en jonglant entre travail, bains, courses, biberons, et autres soins reliés à leur bébé. Bien que les pères s’investissent de plus en plus dans les tâches quotidiennes, les responsabilités vis-à-vis des enfants restent majoritairement endossées par les mères, ce qui peut amener une fatigue extrême à ces dernières.

Les mères dédient plus de temps aux enfants au quotidien
Les SOS des mamans fatiguées se multiplient sur les forums en ligne, et pour cause, celles-ci seraient plus responsables que leur mari de la garde des enfants. D’après une étude menée par la DARES (Direction de l’animation, de la recherche, des études, et des statistiques), une enquête menée sur des couples biactifs travaillant du lundi au vendredi aurait démontré que dans 6 cas sur 10, les mamans consacrent plus de temps à leurs enfants. Selon ce rapport, celles-ci accorderaient en moyenne 75% de leur temps à leurs enfants contre moins de 60% pour les pères.

Cette maman écrit un texte sur son mari qui dort au lieu de l’aider à s’occuper du bébé

Par ailleurs, les mères passeraient en moyenne un total de 2h25 par jour, seules avec leurs enfants en bas âge, mais « moins d’un père sur deux garde seul son enfant plus d’une heure par semaine (soit 12 minutes par jour) ». D’après ce sondage, cela s’expliquerait par la nature et l’emploi du temps professionnel de chacun (travail à domicile, à temps partiel, de jour/nuit).

Cette maman écrit un texte sur son mari qui dort au lieu de l’aider à s’occuper du bébé

Qui plus est, une seconde enquête examinée par ce rapport aurait également reporté que « les mères représentent plus de 90% des parents en congé parental (…) les pères ayant alors un rôle subsidiaire dans les tâches parentales ». Selon les enquêteurs de la DARES, « les freins culturels jouent probablement un rôle non négligeable dans le recours très modéré́ par les hommes à des modalités d’aménagement du temps de travail ».

Des heures de sommeil en moins
La fatigue qui accompagne la naissance d’un bébé est loin d’être un fait exagéré. Une étude publiée par The Sleep Research Society confirme que le sommeil des parents est perturbé pendant les 6 premières années de l’enfant. Menée sur 4700 personnes (hommes et femmes) sur une durée de 7 ans, cette enquête révèle que la qualité du sommeil s’amoindrit surtout durant la première année, et plus particulièrement les trois premiers mois. Selon les données recueillies, les mères perdraient près d’une heure de sommeil durant cette période contre treize minutes uniquement pour les pères.

Cette maman écrit un texte sur son mari qui dort au lieu de l’aider à s’occuper du bébé

Face à ces chiffres, il est aisé de comprendre la frustration des mères. En effet, le manque de sommeil entraîne des conséquences au quotidien, notamment au niveau émotionnel. Comme l’explique Psychology Today, les émotions ressenties après la fatigue peuvent être contagieuses et déteindre sur l’enfant en quelques secondes. Cela s’applique aux sentiments heureux mais aussi à la tristesse, la peur et la colère, d’où la nécessité d’une répartition plus égalitaire des rôles après la naissance.

Une maman poète

Cette maman écrit un texte sur son mari qui dort au lieu de l’aider à s’occuper du bébé

Caroline Olling Anderson, maman depuis peu, décide d’avoir recours à un moyen très créatif pour évacuer sa frustration face à son mari qui ne se réveille jamais la nuit pour s’occuper du bébé : elle lui écrit un poème.
Relayé par nos confrères de indy100 INDEPENDANT ce texte hilarant va générer des milliers de réactions avec près de 16 000 partages et 12 000 mentions « j’aime » sur les réseaux.

En voici un extrait :
« J’aime ton papa, je l’aime vraiment,
Après tout, sans lui je ne t’aurais pas
Mais de minuit au petit matin, c’est juste toi et moi

Et à chaque heure qui passe, je ne vais pas te mentir :
L’amour de maman s’envole, devient colérique et faible
Parce que peu importe la situation, ton papa ne fait que dormir !

Tout commence très bien. Nous nous embrassons pour dire bonne nuit.
On te regarde avec amour, un aussi bel enfant
Une heure plus tard, maman se lève
Tu gigotes, tu te retournes et tu pètes
Tu te débats pour manger, mais maman est là avec un biberon ou un sein

Papa ronfle là-bas, comme il le fait si bien »

Vous en pensez quoi?

PARTAGER