Lorsque vous pensez à une malformation congénitale, votre esprit va probablement à des choses vraiment évidentes : une fente palatine, le spina bifida, et la microcéphalie, et ainsi de suite. Mais certaines sont si petites et rares que la plupart des gens passent inaperçus et ignorent qu’ils ont même une condition atypique.

Un exemple d’une malformation congénitale inoffensive et très particulière est un petit trou au-dessus de l’oreille, habituellement situé à l’endroit où le cartilage rencontre le visage. La fréquence de cette manifestation dépend beaucoup de la race : 0,9% des personnes au Royaume-Uni naissent avec ce trou (donc 1 sur 100 naissances), et 4-10% des personnes en Afrique et en Asie. Il se produit principalement sur un côté du visage, mais dans 25-50%, il apparaît sur les deux côtés.37

Le terme médical pour ce petit trou est le sinus préauriculaire, et il est inoffensif ainsi que inexplicable. Parfois, il peut s’infecter, et ce pire scénario est très facile à traiter. Les symptômes de l’infection incluent la rougeur, l’enflure, l’œdème et la douleur de tête. La plupart des infections peuvent être traitées avec des antibiotiques, mais parfois si un abcès se forme, il nécessite une intervention chirurgicale.

Certaines personnes, comme le biologiste évolutionniste Neil Shubin, croit que les trous sont un vestige de l’évolution des branchies des poissons.

Les spécialistes conseillent vivement de ne pas piquer, percer ou modifier ces petits trous en raison de la tendance à l’infection.

Vous en pensez quoi?

PARTAGER