Boisson aux multiples vertus, le thé est entouré de traditions et de légendes ,plus de réconforter le corps et l’esprit, le thé est bénéfique pour la santé… Découvrez toutes les bonnes raisons d’en boire.

Les flavonoïdes du thé possèdent des vertus anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales. Ils équilibrent la flore intestinale et stimulent la production de lymphocytes, des globules blancs indispensables pour lutter contre les affections hivernales (rhumes, sinusites…). Ils augmentent en outre notre capacité à éliminer les polluants (pesticides, additifs alimentaires…) dans les urines. 
En pratique. Le thé blanc excelle contre les microbes. Il combat même les salmonelles susceptibles de contaminer certains aliments (viande, œuf, formage au lait cru…).

Le thé, tout comme les fruits et légumes, combat l’acidité. Les grandes consommatrices de thé ont d’ailleurs des os plus solides, en particulier ceux du fémur et du bassin. Le bénéfice est accentué après la ménopause car certains antioxydants du thé imitent l’action des œstrogènes et ralentissent la progression de l’ostéoporose.

Le thé augmente le nombre de calories brûlées au repos. On dépense donc plus d’énergie sans rien faire .L’épigallocatéchine, elle, perturbe la digestion des lipides et freine la production de glucose dans le foie ce qui évite l’accumulation de graisse, surtout au niveau de l’abdomen.
Le meilleur thé pour affiner sa taille est le vert car « il renferme davantage de polyphénols, en particulier de catéchines . Pour plus d’efficacité, on ingère le thé directement sous forme de poudre (matcha) en l’ajoutant à des smoothies, un yaourt ou une salade.

Consommer régulièrement du thé noir fait baisser de deux à trois points la pression artérielle. Selon ces scientifiques, cela suffit à diminuer de 10 % le risque de maladies cardiovasculaires(1). Et comme le thé régule aussi le cholestérol, il limite le risque d’obstruction des artères et éloigne encore davantage le spectre de l’infarctus.
Le thé noir chinois pu-erh est l’un des meilleurs régulateurs des lipides sanguins. Trois tasses par jour à distance des repas pour ne pas gêner l’absorption intestinale du fer.

Une tasse de thé apporte environ 40 mg de caféine, en plus, les feuilles du thé libèrent de la L-théanine (1 % à 2 %), un acide aminé à effet relaxant qui apaise le cerveau sans provoquer de somnolence. Bon à savoir : plus les feuilles sont jeunes, plus elles sont concentrées en L-théanine. Mieux vaut opter pour des thés de qualité, et non des sachets bas de gamme qui sont généralement fabriqués à partir de feuilles plus anciennes.

Chaque tasse permettrait à notre cerveau de fabriquer de nouveaux neurones et de lutter contre les oublis et les trous de mémoires. En effet, le thé renferme des actifs qui favorisent la multiplication des cellules grises dans l’hippocampe, une zone clé du cerveau impliquée dans la mémorisation et l’apprentissage. Résultat : les informations et les souvenirs résistent mieux aux dommages du temps et on n’a moins de mal à retenir de nouvelles données. Le responsable de cette cure de jouvence cérébrale, c’est l’épigallocatéchine, un antioxydant ,cette substance freine la formation des plaques amyloïdes dans le cerveau, associées à la maladie d’Alzheimer.

Boire du thé : les nombreuses vertus pour notre santé
Boire du thé : les nombreuses vertus pour notre santé
Boire du thé : les nombreuses vertus pour notre santé
Boire du thé : les nombreuses vertus pour notre santé
Boire du thé : les nombreuses vertus pour notre santé

Vous en pensez quoi?

PARTAGER